Les astroports européens et le Newspace

Quand on nous demande d’où peut-on partir en Europe pour envoyer notre satellite dans l’espace, on pense naturellement à la Guyane, Sinnamary et le CSG. Mais il existe d’autres sites de lancement sur le continent européen. Aucun, jusqu’à aujourd’hui, ne peut héberger un tir orbital mais ça ne saurait tarder ! Dans sa course vers l’espaceLire la suite « Les astroports européens et le Newspace »

Ceres-1 : nouvel envol du Newspace chinois

Ce samedi 7 novembre à 15h12 (8h12 heure de Toulouse), le sable du Jiuquan Space Center s’est soulevé par la puissance d’un tout nouveau micro-lanceur, la Ceres-1 de Galactic Energy. Ce tir inaugural fut un succès et le petit satellite passager a été nominalement mis en orbite. Ainsi, Galactic Energy devient la seconde compagnie privéeLire la suite « Ceres-1 : nouvel envol du Newspace chinois »

2020, tour d’Europe des futurs micro-lanceurs européens

Lecture : 10-15 min Alors que la fusée Ariane 5 a repris les vols et que le CSG reprend vie, le développement des futurs micro-lanceurs européens ne s’est pas arrêté et continue de plus belle. Côté américain, on est sur le point d’avoir plusieurs micro-lanceurs sur pied avec les arrivées imminentes d’Astra et de VirginLire la suite « 2020, tour d’Europe des futurs micro-lanceurs européens »

Aéroportés (partie 2)

Auteur : Luca Garbarini (CapCom) Jusqu’ici, on a vu des lanceurs aéroportés suborbitaux, des avions expérimentaux, des concepts originaux, mais qu’en est-il de vrais vols orbitaux ? Existe-t-il aujourd’hui des fusées orbitales aéroportées ? Oui, et c’est ce qu’on va voir maintenant ! Pegasus et LauncherOne: dernier souffle et nouveau-né  La plus connue, et jusqu’iciLire la suite « Aéroportés (partie 2) »

Aéroportés (Partie 1)

Auteur : Luca Garbarini (CapCom) On le sait, atteindre l’orbite est tout sauf une partie de plaisir. Pour qu’un corps puisse continuellement tomber autour de la Terre (ou de quel qu’autre astre massif), il faut lui fournir une vitesse considérable. C’est pourquoi les fusées sont, en général, de tels monstres de puissance. Mais, et siLire la suite « Aéroportés (Partie 1) »

Kuaizhou-11, nouvelle Vega chinoise

Vendredi 10 juillet, la Chine a vu apparaître encore un nouveau lanceur dans son ciel, mais le vol s’est rapidement soldé par un échec. Le vol s’est déroulé depuis le Jiuquan Space Center, dans le désert en Mongolie Intérieure au nord de la Chine, à 6h17 heure de Toulouse. Echec du lancement L’annonce du volLire la suite « Kuaizhou-11, nouvelle Vega chinoise »

Vega VV-16, le bus spatial européen

Mise à jour : 3 septembre 2020 La fusée européenne Vega devait décoller à nouveau du Centre Spatial de Guyane pour la première fois de l’année cet été, mais les vents de hautes altitude ont maintes fois décalé le tir et Arianespace l’a finalement fait décoller le 3 septembre. Il y a à bord 53Lire la suite « Vega VV-16, le bus spatial européen »

Newspace Vs Covid

Alors que nous nous relevons à peine du confinement, que le télétravail est de mise et la crise loin d’être résolue, on se pose déjà des questions sur l’avenir post-Covid du Newspace. Partout, en lendemains de blackout mondial, on parle partout de régression, de recul de PIB, d’une crise économique qui nous frappe plus tôtLire la suite « Newspace Vs Covid »

Kuaizhou, la fusée déconfinée

Le 12 mai dernier, une Kuaizhou-1A a décollé du Jiuquan Space Center avec deux satellites à bord. C’était le premier tir Kuaizhou depuis le début du confinement à Wuhan. Petite présentation. Le second bras spatial de la Chine Bienvenue dans le spatial chinois, ce monde merveilleux où tout est dominé par l’Etat. Même si leLire la suite « Kuaizhou, la fusée déconfinée »

La renaissance chinoise du vol habité

Mardi 5 mai, la Chine réussit à faire décoller une Long March 5B depuis le Wenchang Space Center. Pour couronner ce tir inaugural, la LM-5B parvient à mettre en orbite un prototype de nouveau vaisseau spatial, destiné aux missions futures et même à la Lune ! Il y avait en plus dans le chargement une petiteLire la suite « La renaissance chinoise du vol habité »